Né à Chicoutimi en 1954, Guy Langevin étudie à l’Université du Québec à Trois-Rivières, de 1974 à 1977, et commence aussitôt sa carrière d’artiste professionnel. Il entre en contact avec l’estampe et la gravure dès ses premières années de métier.

Principalement connu pour son travail en manière noire, il donne plusieurs classes de maître dans divers pays et compte à son actif plus d’une soixantaine d’expositions individuelles. Il a participé à plus de 350 expositions de groupe, parmi lesquelles on compte sa sélection dans près de 250 expositions et biennales internationales.

Sa carrière de graveur est jalonnée par l’obtention de plusieurs prix, dont le Grand Prix du Bharat Bhavan en Inde (2006), le Prix international de la Biennale de Guanlan en Chine (2009); le 1er prix de la Triennale de l’Oural en Russie (2013), le prix de la Ville de Ploiesti en Roumanie (2013), le Prix pour le dépassement des limites de la technique du Festival international de mezzotinte d’Ekaterinbourg en Russie (2013), le prix Graver Maintenant en France (2017), le 1er prix du Miniprint de Kazanlak en Bulgarie (2014) et un prix pour sa contribution à l’estampe du Splitgraphic en Croatie (2015). En 2017, le 1er prix du Miniprint de Rosario lui est attribué en Argentine. Enfin, son travail a aussi reçu plusieurs mentions honorifiques.

Son expertise est sollicitée pour plusieurs jurys, tant au Canada qu’à l’international. Il a reçu plusieurs bourses des différents paliers de gouvernement et a réalisé plus d’une dizaine de résidences d’artiste dans plusieurs pays, dont la France, la Belgique, la République tchèque, la Chine et le Japon.

Depuis quelques années, Guy Langevin se consacre à l’enseignement, au Collège d’enseignement général et professionnel de Trois-Rivières d’abord, mais aussi à l’Académie royale de Wallonie, en Belgique.

Il est l’un des fondateurs de l’Atelier Presse Papier et de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières.

Née au Canada, Tracy Templeton a été élevée dans le sud de la Saskatchewan dans une petite ferme céréalière. Une grande partie de ses premières œuvres fait la chronique des propriétés rurales qui caractérisent la prairie. Souvent dérivée de moments personnels de lutte ou de changement en cours, son oeuvre s’étend à partir de ce point de départ, pour englober des problèmes culturels plus vastes et des points communs à travers l’expérience humaine. Templeton est devenue directrice du département de gravure à l’Université d’Indiana en 2013. Auparavant, elle a enseigné à l’Université Southern Oregon, à l’Université de l’Alberta, à l’Université de Regina et à l’Illinois State University. Son travail a été largement exposé aux États-Unis et dans le monde, incluant plus de 150 expositions dans des pays tels que le Canada, le Mexique, l’Angleterre, la France, l’Allemagne, l’Italie, la Turquie, l’Égypte, la Chine, la Bulgarie, la Pologne, la Russie, le Japon, Malaisie et Corée du Sud. Templeton a remporté une mention honorifique à la Biennale de l’imprimerie de Séoul et la troisième place au Grand concours de l’imprimerie canadienne.

Spécialisée en gravure photographique, elle a donné de nombreuses conférences sur cette technique et ses œuvres dans des institutions telles que l’Académie des arts de Varsovie en Pologne, l’université du Tennessee à Knoxville, l’Institut d’art de Kansas City, le Lane Community College en Oregon et l’Université Duke.

Templeton a obtenu sa maîtrise en beaux-arts de l’Université de l’Alberta et son baccalauréat en beaux-arts de l’Université de Regina, où elle a obtenu son diplôme avec distinction et le prix Riddell en beaux-arts. Ses estampes font partie de plus de trente collections différentes à travers le monde et ses travaux ont été publiés dans six livres, magazines, catalogues et revues différents.

Née en 1975 à Rouen, Ariane Fruit pratique assidûment le dessin avant de s’orienter vers la photographie. Elle obtient en 2000 un diplôme de photographe de laboratoire de l’École des Gobelins à Paris. Quelques années plus tard, elle découvre la gravure et expérimente de nombreuses techniques de l’estampe qui lui permettent d’interpréter ses photographies captées selon des dispositifs précis.
Elle explore notamment le thème de la ville à travers plusieurs séries sur les transports en commun et les zones en friche. Elle a reçu plusieurs prix, dont le GRAViX en 2017 pour la série de linogravures La meute. Depuis 2013, elle travaille dans un atelier collectif dans le quartier de la Goutte-d’Or à Paris (Association Titre provisoire / Presses du Tilleul).

Contact

Nos heures d’ouverture

Du mercredi au dimanche
De 11h à 18h

Entrée libre

 


Pour rester à l'affût de nos événements:

Isabelle de Mévius
Directrice générale et artistique

Roger Lupien
Directeur administratif

Anne Sophie La Haise
Adjointe coordonnatrice


Du mercredi au dimanche, des visites de groupe gratuites sont offertes à tous et à toutes. Elles peuvent avoir lieu à tout moment, mais afin de s’assurer de la disponibilité des médiatrices, il est préférable de planifier la visite à l’avance en communiquant avec Florence Chapdelaine D. par téléphone au (438) 384-1700 ou à l’adresse courriel info@1700laposte.com.

Merci de noter que le 1700 La Poste n’est pas disponible pour la location.